AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu étais vraiment la dernière personne à voir ici || Buck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bruce Banner

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 17/08/2015
Orientation : Asexuel
Votre petite bouille :

MessageSujet: Tu étais vraiment la dernière personne à voir ici || Buck   Jeu 20 Aoû - 12:55

Tu étais vraiment la dernière personne à voir ici
Bruce & Bucky

Le calme. Le calme après la tempête comme on dit, c'est quelque chose que je connaissais de plus en plus souvent. Les missions étaient compliquées et le Hulk était obligé de sortir de plus en plus. Mais à chaque fois, sa rage grandissait, car rien ne se passait comme prévu, il venait à tuer des gens, sans le vouloir et je m'en voulait énormément après. Alors au départ, Tony a voulu m'aider un minimum ma conscience en allant donner un peu d'argent à ces familles qui j'avais brisé, mais il a très vite compris que ça ne changerait rien. Fury ne voulait rien entendre, il disait que j'avais été capable de me contenir pendant toutes ces années, et que ça n'allait pas être maintenant que j'allais commencer à flancher, donc il fallait que j'arrête mon cinéma et que j'étais de nouveau envoyé en mission avec Captain.

Moi, vous imaginez bien ma tête suite à ça. Alors légèrement déprimé je m'en vais avec le Cap en mission dans New York en plus, niveau discrétion il y avait mieux. Tout commença comme prévu, à chaque fois c'était comme ça, ça commençait bien et ça partait en couille rapidement. Et bizarrement j'avais raison. Vu que le Cap venait se faire prendre en traître par je ne sais quel connard. Donc vous imaginez bien qu'il a commencé à faire baston mais il a rapidement été mis à terre pour subir un passage à tabac. je m'étais alors levé de l'endroit ou on observait le tout avant qu'un agent qui était avec nous veuille m'empêcher de sortir

▬ Attendez, il se fait défoncer, et vous croyez que je vais rester les bras croisés, à attendre qu'il revienne ? Dégagez de mon chemin si vous ne voulez pas avoir affaire à l'autre. C'est un simple conseil.

Comme il était à peu près intelligent, il s'est écarté de mon chemin alors j'ai pris une arme à feu avant de rejoindre l'endroit ou il était. Bon ok, les méchants ils me connaissent pas sous forme humaine, ça fait que quand j'arrive avec une arme à feu, ils se marrent. Cap lui il rigole pas, il préfère essayer d'encaisser les coups. Mais j'ai pas l'habitude du terrain en humain donc on va dire que le tir dans le corps de l'autre, je me le prend de plein fouet et tombe au sol dans un bruit sourd. J'entend le hurlement de Steve qui leur dit qu'ils ont fait une grave erreur. Les mecs rigolent, et moi je commence à trembler. je sens bien que je me soigne rapidement, mais le Hulk a senti qu'on s'était attaqué à moi, de ce fait il s'énerve aussi et mon corps commence à changer. Je tremble de plus en plus et finalement, grandit de quelques mètres, grossi de quelques centaines de kilos et de me lever vers les mecs.

▬ RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

Et d'un coup de main je les dégage tous avant de commencer à créer un bordel monstre. ben oui, un gros Hulk, tout de suite ça fait plus peur. Alors vous voyez le machin qui détruit un bâtiment complet avec ses poings et qui fint, après deux heures de carnage dans la ville, finit par s'enfuir en voyant tout ce qu'il a fait. Donc je finis par me réveiller je ne sais pas quand, mais le premier truc que je vois en face de moi c'est un homme, alors je me recule subitement. j'ai pas encore la tête à réfléchir on va dire.

▬ Qu'est ce que je fous là ? Qu'est ce qui s'est passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Barnes

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 100
Votre Ville/QG : Behind you.
Emploi : Aucun, ancien assassin.
Orientation : Pansexuel
Votre petite bouille :

MessageSujet: Re: Tu étais vraiment la dernière personne à voir ici || Buck   Sam 5 Sep - 21:14

Tu étais vraiment la dernière personne à voir ici.
UC.
Fuir. Fuir le passé. Fuir les tueries. Fuir Hydra. Fuir Steve. Sam. Et Natalia. Les nuits étaient courtes et les journées brumeuses, confuses, comme si tout dans sa tête se mêlait. La notion du temps lui avait été retirée et chaque jour il survivait, il survivait aux heures qui passaient, aux gens qui le recherchaient. Et putain, ce qu'ils étaient nombreux. En plus d'être l'arme perfectionnée d'une organisation, il incarnait la dangerosité pour la seconde et enfin, comme si ce n'était pas déjà assez amusant, il était le meilleur ami oublié du plus grand super-héros qui pouvait exister. Alors il se terrait en silence dans l'espoir que les souvenirs lui revenaient bien que sa conscience lui dictait que c'était une mauvaise idée. Trop à encaisser. Trop de monstruosités exécutées. Ce qu'il avait fait durant des années de servitude, c'était autre chose que le service au sein de la patrie, il avait ôté plus de vies qu'il n'en avait sauvées. Et ça, ça le rendait malade. Parce que ça n'avait pas été lui, du moins, c'était ce qu'on lui dirait. Que c'était l'Asset, le Winter Soldier, le nouveau bras de l'hydre. James et lui n'étaient qu'un seul homme, toutes ces actions étaient siennes et qu'importait ce qu'on lui murmurait pour le rassurer, pour l'apaiser, ça ne serait que du flan. Et putain, ce qu'il s'en voulait. Il en voulait à la Terre entière même, alors parfois il hurlait jusqu'à ses cordes vocales ne s'usent et que le goût du sang ne coule lentement dans son œsophage. Et puis il sombrait, tremblant de froid malgré la fièvre qu'il avait, se débattant pour fuir à nouveau bien que les cauchemars qu'il faisait le rattrapaient, toujours.

Pour se donner un brin de conscience il le suivait. L'avoir sauvé n'était pas tout, s'assurer comme dans le passé que ce grand con ne faisait pas une bêtise qui pouvait le mener à sa perte. Steven, c'était ce que les tableaux au Smithsmosian disaient bien qu'il entendait une voix, sa voix, dire d'un ton moqueur Stevie. Il le connaissait et s'il n'en avait pas la mémoire, il en gardait l'instinct. Protecteur bien que désormais plus rageur. L'emblème de la nation savait apparemment se défendre seul, malgré les gigolos qui le suivaient dans ce qu'ils appelaient mission. À ses yeux, une mission portait un nom, elle avait autrefois porté le sien. Rogers. Une cible qu'il n'avait pas éliminé, au même titre que Romanova. C'était douloureux de penser à eux, de revoir leurs visages alors qu'il les avait côtoyés sans pour autant s'en rappeler. Il se contentait de les observer, de loin, caché comme il l'avait toujours si bien fait. Un fantôme, même lorsqu'il n'était plus pieds et mains liés, il savait faire ce qu'il fallait pour ne pas être repéré. Ainsi, il les avait longuement étudiés. Ceux que Steve appelait coéquipiers. Des dossiers faciles à trouver, bien que les lire n'avait pas été une partie de plaisir. Surtout pour Stark.

Assis sur chaise, il portait une tasse de café à ses lèvres tandis que l'homme émergeait. Banner Bruce, scientifique, tout le tralala. En soit pas méchant, contrôlable, ne foutant il-ne-savait quoi dans la piaule qu'il s'était dégoté. Sans déconner, on n'avait pas dit à ce type qu'elle était occupée ? Sans dire un mot, il continuait de le fixer sans hostilité aucune tandis qu'il buvait. Après tout, il n'avait pas non plus la moindre foutue idée de pourquoi ce type était là. Il connaissait juste les faits, pour s'être contenté de regarder, certain que le Captain était hors de danger. C'était certainement pour cette raison qu'il n'avait pas encore dégainé une arme pour le menacer. 
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruce Banner

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 17/08/2015
Orientation : Asexuel
Votre petite bouille :

MessageSujet: Re: Tu étais vraiment la dernière personne à voir ici || Buck   Dim 6 Sep - 12:19

Tu étais vraiment la dernière personne à voir ici
Bruce & Bucky

Tout était encore flou dans ma tête, je ne me souvenais de pas grand chose encore. ça me reviendra plus tard il n'y a pas de problèmes pour ça. C'est d'ailleurs quelque chose qui me hante chaque nuit, le souvenir du Hulk qui détruit des bâtiments et des vies, des familles, il brise la joie, le bonheur et la vie en général pour les remplacer par la douleur, la haine et la mort. Joyeux comme analyse n'est ce pas ? Mais là ce n'était pas ce qui m'intéressait le plus. Là j'étais dans une piaule que je ne connaissais pas, et surtout, j'étais avec un mec que j'avais pas encore reconnu, si toutefois je le connaissais. Peut être que c'était un bon samaritain qui voulait tout juste m'aider à aller mieux.. Quoique non, on est a New York, je me fais pas trop d'idées.

Je me lève alors pour observer la pièce. Sobre, pas énormément de meubles, mais suffisamment pour vivre. Ok, donc déjà je suis pas dans un taudis sur le point d'être détruit. Je sais plus comment je suis entré, mais je pense qu'il y a la trace quelque pars. Je tourne la tête vers les fenêtres, murs, plafond ? Quelque chose qui pourrait laisser penser que je suis entré. Visiblement non. je me tourne alors enfin vers l'homme qui était assis et là, deux pas en arrière.

▬ Bucky .. ?

ça faisait trop de choses pour moi. et surtout le fait que je tombe sur lui après m'être transformé en Hulk, j'avais pas encore trop les idées claires. même si ça venait au fur et à mesure, je ne savais pas encore trop comment réagir. Oui le cap'tain m'avait dit que si je le trouvais il fallait essayer le ramener à lui, mais je pense qu'il ne m'écoutera pas si je lui demande, même gentiment.


▬ Qu'est ce.. non, en fait rien, oublie. Je ne suis jamais venu ici, tout comme toi tu n'es pas ici, je dois encore rêver et le Hulk doit encore faire des dégâts..Putain mais qu'est ce qui m'arrive ?!

Je tombe alors à genoux, la tête dans les mains en fermant les yeux. il me faut de la musique classique. il faut que je me calme, quelque chose pour me calmer. J'inspire, et j'expire, plusieurs fois de suite et apparemment ça a l'air de fonctionner. Il faut rester calme, il n'y a pas de menaces pour le moment, donc il n'y a aucune utilité à s'énerver comme ça non ? Bon. Il faut juste que je parte, loin, la dernière mission je l'ai compris tout seul, je ne suis bon qu'à faire les dégâts. Il faut que je m'en aille. je me relève alors doucement, et j'essaye d'avoir une voix sûr de moi.

▬ Oublie moi, je n'existe plus, je ne suis pas à New York, je m'en vais. Si jamais ils te trouvent ou bien que tu les trouve, tu ne m'as pas vu.

Puis je me tourne, dos à lui afin de chercher un endroit pour partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James B. Barnes

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 100
Votre Ville/QG : Behind you.
Emploi : Aucun, ancien assassin.
Orientation : Pansexuel
Votre petite bouille :

MessageSujet: Re: Tu étais vraiment la dernière personne à voir ici || Buck   Dim 13 Sep - 13:03

Tu étais vraiment la dernière personne à voir ici.
UC.
C'était douloureux, entendre ce nom que ce Steve avait mainte fois prononcé pour le nommer. James n'acceptait pas d'être ainsi appelé, ce prénom résultait d'une enfance dont il n'avait plus aucun souvenir, désignait un homme que plus jamais il ne pourrait redevenir. Ce n'était pas lui, Bucky était mort en héros et de ses cendres s'était juste bâti le cauchemar de vos nuits. Sa prise sur la tasse s'était renforcée après qu'il ait bruyamment inspiré malgré qu'il ne cessait de se répéter que son langage corporel ne devait pas trahir la situation inconfortable dans laquelle il s'était mise. Veiller sur lui, pourquoi ? Parce qu-il connaissait Rogers ? Parce qu'il y avait une infime chance que, puisqu'il était scientifique, il pouvait l'aider ? Ce gars avait des foutus troubles de la personnalité, aussi instable que lui même était. C'était ridicule, à tel point qu'il détourna les yeux pour ne plus avoir à le regarder. Il était las, las d'une multitude de choses à tel point qu'il avait parfois envie de pleurer. Sauf qu'il n'y était pas autorisé, c'était une émotion, un sentiment dont il devait se débarrasser parce que ça pouvait le faire plier. Il était déjà brisé, il s'en fichait.

Calmement, il l'écoutait, aussi surpris que moqueur. Il se savait sauf, il n'était pas question de l'emmener et même si ça tendait à survenir, qu'est-ce qu'il se passerait ? Il refuserait, Bruce se mettrait en colère et le tuerait ? Le Captain ne serait pas content et le plus amusant était qu'il ne craignait nullement la mort. Il l'infligeait sans pour autant réussir à la dompter et après l'avoir frôlé, il se savait soi-disant chanceux. Ce que les autres avaient du mal à comprendre c'était que mourir était la délivrance, la grâce suprême qu'il ne pouvait pas se permettre d'atteinte sans réellement saisir pourquoi. Il n'allait pas se suicider à cause de ses soucis, sauf que le jour où il se retrouverait confronté au canon d'une arme, il ne supplierait pas pour ne pas être exécuté.
Reniflant dédaigneusement, il se leva enfin tout en toisant cet inconnu. Lire un dossier n'était pas suffisant pour clamer connaître une personne, et c'était ça le plus frustrant. Parce que Banner devait avoir entendu parler du Sergent Barnes. Devait savoir comment il s'était comporté et se comportait à présent, ce qu'il avait enduré et ce qu'il avait fait. Et bordel, ça le faisait presque regretter d'avoir tiré Rogers hors de l'eau.

Il n'allait pas le prendre en pitié. C'était impossible et la seule once de compassion qu'il pouvait démontrer était le fait de l'observer sans pour autant l'achever. De toute façon, il ne pouvait pas, parce que le Hulk et blablabla. Sauf qu'une petite voix lui murmurait de ne pas le laisser s'en aller. Les rues n'étaient pas encore calmées de la précédente bataille qui avait eut lieu.

- Ils vous traquent.

Parler lui faisait mal, lui brûlait presque la gorge. Il redécouvrait le sens des mots, la liberté de dire ce qu'il voulait. Déglutissant, il se mordilla la lèvre, les sourcils froncés avec une tête qui indiquait très clairement qu'il était paumé. Sauf qu'il disait vrai.

- Si vous sortez ça sera pire que mieux. Vous voulez vous faire oublier ? Posez votre cul sur une chaise et attendez au moins qu'il fasse nuit.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu étais vraiment la dernière personne à voir ici || Buck   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu étais vraiment la dernière personne à voir ici || Buck
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu n'étais vraiment pas obligé ft. Hwan Baek
» Une requête vraiment spéciale (rien à voir avec le forum ^^) [Traitée]
» Na’a’li ☇ « Je veux pas t'impressionner, mais je sais jouer du triangle! » (jusqu'au 05/04)
» "Parfois, la personne dont tu as vraiment besoin est la dernière à laquelle tu aurais pensée"
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Avengers Vs Justice League :: Postes Vacants-
Sauter vers: